Dhamma Blog

Un blog sur la méditation Vipassana

Avec une cinquantaine d’articles publiés depuis 2015, puis-je dire que j’ai « fait le tour de la question… dit tout ce que j’avais à dire » ? Sûrement pas. Et la raison est simple : Vipassana étant une technique de transformation personnelle, ce que je pensais hier n’est plus ce que je pense aujourd’hui… et le changement est loin d’être terminé.

Je ne mets pas fin au blog, mais j’ai pris la décision d’écrire un livre.

Mon but initial ayant été d’écrire à l’intention de celui ou celle qui souhaite améliorer sa vie, j’ai pensé qu’en partageant ainsi mon expérience personnelle avec cette forme de méditation, ça pourrait donner le goût « d’aller voir ».

Je crois le moment venu d’en dire moins sur moi et plus sur cet enseignement du Bouddha, afin que chacun puisse faire le lien entre la doctrine et les bienfaits inévitables lorsqu’on l’applique dans sa vie de tous les jours.

Durant les 2 ans prévus pour la rédaction, j’aurai donc moins de temps à consacrer au blog, sauf pour réécrire des articles qui ont besoin d’amélioration (il y en a beaucoup, croyez-moi).

Une invitation en terminant. Je n’écrirai pas ce livre seul, mais avec de l’aide : la vôtre, chères lectrices et chers lecteurs. Comme je vous dois une explication, je vous invite à jeter un coup d’œil à livre.saticomm.ca

Ça va bien aller!

Je les avais remarqués sans y avoir vraiment réfléchi. Tous ces arcs-en-ciel dans les fenêtres des maisons, accompagnés ou non de « Ça va bien aller ». Je n’y avais pas trop porté attention jusqu’à ce que je tombe sur un T-shirt, avec le même dessin et la même mention. Maintenant, je les voyais partout, dans presque …

En savoir plus

Coronavirus et Vipassana

La pratique du Dhamma face au coronavirus Il y a un an jour pour jour, ma mère, âgée de 73 ans, mourait soudainement d’une crise cardiaque alors qu’elle voyageait au Mexique. Cinq jours plus tard, mon père, âgé de 93 ans, mourait d’une défaillance des organes vitaux. Les tragédies continuèrent dans ma vie tout au long de …

En savoir plus

Le p’tit pas d’côté

Est-ce que la réalité se résume à ce qu’on en dit ? Avez-vous remarqué que lorsque l’on débute un programme d’exercice physique, on ne constate pas tout de suite le renforcement des muscles, même si les bienfaits eux se manifestent subtilement dès le début ? Ça vient de me frapper en ce qui concerne Vipassana. Sans que …

En savoir plus

Les chialeux

Chialer — Québécisme, verbe intransitif. Syn. Se plaindre. Généralement non suivi d’action. Ex. : Tu chiales pour rien. J’ai récemment reçu un courriel avec ce petit texte, très représentatif de la nature humaine… enfin je le crois. « Imagine un moment que tu es né en 1900. « Quand tu as 14 ans, commence la Première Guerre mondiale, …

En savoir plus

La vache

Tête de vache

En l’absence de rumination, ce qui reste est la paix. Les généticiens ont découvert que la vache et l’humain partagent 80 % de leurs gènes. Deux yeux, deux oreilles, une bouche, des poumons, un cœur, etc. De plus (toujours à cause de la génétique?) les deux ont un autre point en commun : ils ruminent. La vache …

En savoir plus

Le grand parapluie

« En se protégeant, on protège les autres; en protégeant les autres, on se protège soi-même. » (Le Bouddha) Partant de cette indéniable réalité que tous les êtres cherchent à être heureux, le Bouddha déclara qu’il est impossible pour quiconque d’être véritablement heureux s’il ne s’abstient pas de tout ce qui pourrait nuire à la paix et …

En savoir plus